• Accueil
  • > Les 3 principes fondamentaux de l’islam
Les 3 principes fondamentaux de l’islam

 

 

بسم الله الرحمن الرحيم

Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux,

 

 

0046.gif

 

Introduction

 

Sache – qu’Allah te fasse miséricorde – qu’il nous est obligatoire d’apprendre quatre points essentiels :

Le Premier :

la science religieuse (le savoir), qui consiste en la connaissance d’Allah, la connaissance de Son Prophète et la connaissance de la religion musulmane par l’intermédiaire de preuves.

Le Deuxième :

la mise en pratique de cette science.

Le Troisième :

exhorter les gens à cela.

Le Quatrième :

l’endurance et la patience face aux préjudices qui en résulteront.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

وَالْعَصْرِ * إِنَّ الإِنسَانَ لَفِي خُسْرٍ * إِلاَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ وَتَوَاصَوْا بِالْحَقِّ وَتَوَاصَوْا بِالصَّبْرِ

{Par le Temps ! L’humanité est en grande perdition, sauf ceux qui ont la foi, qui accomplissent de bonnes œuvres, qui se conseillent mutuellement la vérité et qui se conseillent mutuellement la patience.} Sourate 103 : Le Temps.

 

 

  • L’Imam El Châfi°i (Note du traducteur : Très grand savant. Il est né en 150 et est mort en 204 de l’Hégire.) a dit :

 

لَوْ مَا أَنْزَلَ اللهُ حُجَّةً عَلَى خَلْقِهِ إِلا هَذِهِ السُّورَةَ لَكَفَتْهُمْ

 » Si Allah n’avait fait descendre que cette sourate comme preuve pour Ses créatures, cela aurait été entièrement suffisant. « 

 

  • L’Imam El Bukhâri (Note du traducteur : Le plus célèbre compilateur de hadiths ; il a écrit  » El Jâmi° el Sahîh  » qui est considéré comme le livre le plus authentique après le Coran. Il est né en 194 et est mort en 256 de l’Hégire.) a écrit un chapitre intitulé :

بَابُ: العِلْمُ قَبْلَ القَوْلِ وَالْعَمَلِ

 » La science précède la parole et l’action. « 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

فَاعْلَمْ أَنَّهُ لاَ إِلَه إِلاَّ اللَّهُ وَاسْتَغْفِرْ لِذَنبِكَ

{Sache que nul ne mérite d’être adoré sauf Allah et demande pardon pour tes péchés.} Sourate 47: Mohammed, verset 19.

Allah a donc d’abord cité la science avant la parole et l’action.

Sache – qu’Allah te fasse miséricorde – qu’il est obligatoire pour tout musulman et toute musulmane d’apprendre les trois points suivants et de les mettre en pratique :

 

  • Le Premier :

  Allah nous a créés, a subvenu à nos besoins et ne nous a pas laissés à l’abandon, bien au contraire, Il nous a envoyé un messager. Celui qui lui obéit, entrera au Paradis ; celui qui lui désobéit, entrera en Enfer.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

إِنَّا أَرْسَلْنَا إِلَيْكُمْ رَسُولاً شَاهِداً عَلَيْكُمْ كَمَا أَرْسَلْنَا إِلَى فِرْعَوْنَ رَسُولاً * فَعَصَى فِرْعَوْنُ الرَّسُولَ فَأَخَذْنَاهُ أَخْذاً وَبِيلاً

{Nous vous avons bien envoyé un messager, témoin de vos actes et paroles, de la même façon que Nous envoyâmes un messager au pharaon. Le pharaon désobéit alors au messager et Nous l’anéantîmes par un dur châtiment.} Sourate 73 : L’Enveloppé, versets 15 et 16.

 

Le Deuxième :

Allah n’admet aucunement qu’on Lui attribue un quelconque associé dans les actes d’adoration, même s’il s’agit d’un ange proche d’Allah ou d’un prophète messager.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

وَأَنَّ الْمَسَاجِدَ لِلَّهِ فَلاَ تَدْعُوا مَعَ اللَّهِ أَحَداً

{Les mosquées sont réservées à Allah, n’invoquez donc personne avec Allah.} Sourate 72 : Les Djinns, verset 18.

 

Le Troisième :

Celui qui obéit au Messager et adore uniquement Allah, n’a pas le droit d’être l’allié de celui qui renie Allah et Son Messager, même s’il s’agit de son plus proche parent. (Note du traducteur : il ne faut pas confondre alliance et bon comportement. Allah ne nous a pas interdit d’avoir un bon comportement envers les mécréants, particulièrement les proches, tant que ceux-ci se comportent bien à notre égard. Pour preuve, la parole suivante d’Allah : {Allah ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime ceux qui sont équitables.} Sourate 60 : L’Epreuve, verset 8. Voir aussi les versets 1,2,3 et 9 de cette même sourate.)

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

 

لاَ تَجِدُ قَوْماً يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الآخِرِ يُوَادُّونَ مَنْ حَادَّ اللَّهَ وَرَسُولَهُ وَلَوْ كَانُوا آبَاءَهُمْ أَوْ أَبْنَاءهُمْ أَوْ إِخْوَانَهُمْ أَوْ عَشِيرَتَهُمْ أُوْلَئِكَ كَتَبَ فِي قُلُوبِهِمُ الإِيمَانَ وَأَيَّدَهُم بِرُوحٍ مِّنْهُ وَيُدْخِلُهُمْ جَنَّاتٍ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الأَنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهَا رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُمْ وَرَضُوا عَنْهُ أُوْلَئِكَ حِزْبُ اللَّهِ أَلاَ إِنَّ حِزْبَ اللَّهِ هُمُ الْمُفْلِحُونَ

{Tu ne trouveras jamais ceux qui croient en Allah et au Jour Dernier aimer ceux qui renient Allah et Son Messager, même s’il s’agit de leurs propres parents, de leurs enfants, de leurs frères, ou de leurs proches. Ceux-là, Allah a inscrit la foi dans leur cœur et les soutient d’un esprit émanant de Lui. Il les fera entrer dans des jardins, sous lesquels coulent des ruisseaux. Il sera satisfait d’eux et ils seront satisfaits de Lui. Tels sont les partisans d’Allah ! Les partisans d’Allah connaîtront vraiment la réussite.} Sourate 58 : La Discussion, verset 22

Sache – qu’Allah te guide vers Son obéissance – que la religion pure, la religion d’Ibrahim (Abraham), est d’adorer Allah, en Lui vouant un culte exclusif. C’est ce qu’Allah a ordonné à l’ensemble de l’humanité et c’est dans ce but qu’Il l’a créée.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

وَمَا خَلَقْتُ الْجِنَّ وَالإِنْسَ إِلاَّ لِيَعْبُدُونِ

{Je n’ai créé les djinns et les humains que pour qu’ils M’adorent.} Sourate 51 : Les Vents qui éparpillent, verset 56.

Le sens de  » pour qu’ils M’adorent  » est  » pour qu’ils n’adorent que Moi, exclusivement « .
La chose la plus importante qu’Allah nous ait ordonnée c’est de reconnaître son unicité, c’est à dire ne vouer d’adorations qu’à Allah. Quant à la plus importante des choses qu’Il nous ait interdites c’est le polythéisme, qui consiste à adorer autre que Lui, avec Lu
i.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

وَاعْبُدُواْ اللّهَ وَلاَ تُشْرِكُواْ بِهِ شَيْئاً

{Adorez Allah et ne Lui attribuez nul associé dans vos adorations.} Sourate 4 : Les Femmes, verset 36.

 

Si l’on te demande : Quels sont les trois principes fondamentaux que l’homme doit connaître ?
Réponds :  qu’il connaisse son Seigneur, sa religion et son Prophète Mohammed – Prière et Salut sur lui -.

  • Le Premier Principe : La Connaissance d’Allah. (Note du traducteur : Ce titre n’est pas dans la version originale.)

Si l’on te demande : Qui est ton Seigneur ?
Réponds : mon Seigneur, c’est Allah, Celui qui a subvenu à tous mes besoins ainsi qu’à ceux du monde entier, en leur octroyant les différents bienfaits. C’est Lui que j’adore, je n’adore nul autre que Lui !

Preuve : la parole suivante d’Allah :

الْحَمْدُ للَََّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ

{La louange est à Allah, Seigneur des Univers.} Sourate 1 : El Fâtiha, verset 2.

Toute chose ou personne autre qu’Allah fait partie de l’Univers qu’Il a créé ; moi-même je fais partie de cet Univers.

Si l’on te demande : Comment as-tu connu ton Seigneur ?
Réponds :    par Ses signes manifestes et toute Sa création. Parmi Ses signes manifestes : il y a la nuit, le jour, le Soleil, la Lune, et parmi Sa création : il y a les sept cieux et les sept terres (Note du traducteur : Les sept terres sont sept couches superposées. Voir  » Tafsîr Ibn Kathîr « .), tout ce qu’ils contiennent et tout ce qui se trouve entre les deux.

Preuve : la parole suivante d’Allah :

وَمِنْ آيَاتِهِ اللَّيْلُ وَالنَّهَارُ وَالشَّمْسُ وَالْقَمَرُ لاَ تَسْجُدُوا لِلشَّمْسِ وَلاَ لِلْقَمَرِ وَاسْجُدُوا لِلَّهِ الَّذِي خَلَقَهُنَّ إِن كُنتُمْ إِيَّاهُ تَعْبُدُونَ

{Parmi Ses signes , il y a la nuit, le jour, le Soleil et la Lune. Ne vous prosternez donc pas pour le Soleil, ni pour la Lune, mais prosternez-vous plutôt pour Allah qui les a créés, si c’est vraiment Lui que vous adorez.} Sourate 41 : Les Versets détaillés, verset 37.

Et également :

إِنَّ رَبَّكُمُ اللّهُ الَّذِي خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضَ فِي سِتَّةِ أَيَّامٍ ثُمَّ اسْتَوَى عَلَى الْعَرْشِ يُغْشِي اللَّيْلَ النَّهَارَ يَطْلُبُهُ حَثِيثاً وَالشَّمْسَ وَالْقَمَرَ وَالنُّجُومَ مُسَخَّرَاتٍ بِأَمْرِهِ أَلاَ لَهُ الْخَلْقُ وَالأَمْرُ تَبَارَكَ اللّهُ رَبُّ الْعَالَمِينَ

{Votre Seigneur, c’est Allah, Celui qui créa les cieux et la Terre en six jours, puis s’éleva au-dessus de Son Trône. Il fait recouvrir le jour par la nuit, qui se succèdent interminablement. Il a créé également le Soleil, la Lune, les étoiles, en les soumettant à Son commandement. Vraiment, à Lui Seul appartiennent la création et le commandement ! Infiniment béni est Allah, Seigneur des Univers.} Sourate 7 : El A°râf, verset 54.

Le Seigneur est celui qui mérite vraiment d’être adoré.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

يَا أَيُّهَا النَّاسُ اعْبُدُواْ رَبَّكُمُ الَّذِي خَلَقَكُمْ وَالَّذِينَ مِن قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ * الَّذِي جَعَلَ لَكُمُ الأَرْضَ فِرَاشاً وَالسَّمَآء بِنَآءً وَأَنزَلَ مِنَ السَّمَآءِ مَآءً فَأَخْرَجَ بِهِ مِنَ الثَّمَرَاتِ رِزْقاً لَّكُمْ فَلاَ تَجْعَلُواْ لِلّهِ أَندَاداً وَأَنتُمْ تَعْلَمُونَ

{Ô gens ! Adorez votre Seigneur qui vous a créés vous-même ainsi que vos prédécesseurs, afin que vous soyez pieux. C’est Lui qui a créé pour vous la Terre, telle une couche, et le ciel, tel un toit bien construit. Il a également fait descendre des cieux une eau, dont Il a extrait des fruits de toutes sortes afin que vous subveniez à vos besoins. N’attribuez donc pas d’associés à Allah, alors que vous savez très bien qu’Il n’en a pas.} Sourate 2 : La Vache, versets 21 et 22.

Ibn Kathîr (Note du traducteur : Grand Savant, connu surtout pour son exégèse du Coran.) – qu’Allah lui fasse miséricorde – a dit :

الخَالِقُ لِهَذِهِ الأَشْيَاءَ هُوَ الْمُسْتَحِقُّ لِلْعِبَادَةِ

 » Celui qui a créé toutes ces choses est Le Seul qui mérite d’être adoré. « 

Les différentes sortes d’adorations qu’Allah nous a ordonnées sont, par exemple : l’Islam, la Foi, l’Excellence. Parmi ces adorations, il y a également : l’invocation, la peur, l’espérance, la confiance, l’espoir d’être récompensé, la peur d’être châtié, l’humilité, la crainte, le repentir, la demande d’aide, la demande de protection, l’imploration du secours, l’immolation, le vœu et beaucoup d’autres sortes d’adorations qu’Allah nous a ordonnées. Toutes doivent être réservées uniquement à Allah Le Très Haut.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

وَأَنَّ الْمَسَاجِدَ لِلَّهِ فَلاَ تَدْعُوا مَعَ اللَّهِ أَحَداً

{Les mosquées sont réservées à Allah, n’invoquez donc personne avec Allah.} Sourate 72 : Les Djinns, verset 18.

Celui qui consacre une quelconque de ces adorations à un autre qu’Allah est donc considéré comme polythéiste et mécréant.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

وَمَن يَدْعُ مَعَ اللَّهِ إلهاً آخَرَ لاَ بُرْهَانَ لَهُ بِهِ فَإِنَّمَا حِسَابُهُ عِندَ رَبِّهِ إِنَّهُ لاَ يُفْلِحُ الْكَافِرُونَ

{Quant à celui qui invoque avec Allah une autre divinité, alors qu’il n’a aucune preuve de ce qu’il avance, rendra compte de ses actes uniquement auprès de son Seigneur. Certainement, les mécréants ne connaîtront jamais la réussite.} Sourate 23 : Les Croyants, verset 117.

 

Et parmi les hadiths :

الدُّعَاءُ مُخُّ الْعِبَادَةِ

 » L’invocation est le cœur de l’adoration.  » (Note du traducteur : Ce hadith – rapporté par El Tirmidhi – est jugé faible par certains savants, cependant son sens est correct, conformément au hadith authentique du Prophète – Prière et Salut sur lui – :

الدُّعَاءُ هو الْعِبَادَةِ

 » L’invocation c’est l’adoration.  » Rapporté par El Tirmidhi et Abû Dâwûd.)

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

وَقَالَ رَبُّكُمُ ادْعُونِي أَسْتَجِبْ لَكُمْ إِنَّ الَّذِينَ يَسْتَكْبِرُونَ عَنْ عِبَادَتِي سَيَدْخُلُونَ جَهَنَّمَ دَاخِرِينَ

{Votre Seigneur a dit :  » Invoquez-Moi, Je vous exaucerai ! Ceux qui refusent de M’adorer, par orgueil, entreront en Enfer, humiliés. « } Sourate 40 : Celui qui pardonne, verset 60.

Preuve que la peur est une forme d’adoration (Note du traducteur : La peur d’une créature n’est pas interdite lorsqu’elle est justifiée, telle que la peur d’un fauve, par exemple. Mais la peur d’un être mort ou absent, et n’ayant de ce fait aucun moyen de nuire, fait partie des actes de polythéisme.) : la parole suivante d’Allah :

فَلاَ تَخَافُوهُمْ وَخَافُونِ إِن كُنتُم مُّؤْمِنِينَ

{N’ayez donc pas peur d’eux mais ayez plutôt peur de Moi, si vous êtes vraiment croyants.} Sourate 3 : La famille °Imrân, verset 175.

 

Preuve que l’espérance est une forme d’adoration : la parole suivante d’Allah :

فَمَن كَانَ يَرْجُو لِقَاءَ رَبِّهِ فَلْيَعْمَلْ عَمَلاً صَالِحاً وَلاَ يُشْرِكْ بِعِبَادَةِ رَبِّهِ أَحَداً

{Celui qui espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse donc de bonnes œuvres et qu’il n’associe rien dans l’adoration qu’il voue à son Seigneur.} Sourate 18 : La Grotte, verset 110.

Preuve que le fait de s’en remettre à quelqu’un est une forme d’adoration : la parole suivante d’Allah :

وَعَلَى اللّهِ فَتَوَكَّلُواْ إِن كُنتُم مُّؤْمِنِينَ

{Remettez-vous en uniquement à Allah, si vous êtes vraiment croyants.} Sourate 5 : Le Table servie, verset 23.

et également la parole suivante :

وَمَن يَتَوَكَّلْ عَلَى اللَّهِ فَهُوَ حَسْبُهُ

{Celui qui s’en remet à Allah, Il lui suffit amplement.} Sourate 65 : Le Divorce, verset 3.

Preuve que l’espoir d’être récompensé, la peur d’être châtié et l’humilité sont des formes d’adoration : la parole suivante d’Allah :

إِنَّهُمْ كَانُوا يُسَارِعُونَ فِي الْخَيْرَاتِ وَيَدْعُونَنَا رَغَباً وَرَهَباً وَكَانُوا لَنَا خَاشِعِينَ

{Ils s’empressaient d’accomplir de bonnes actions, ils Nous invoquaient dans l’espoir de Nos récompenses et dans la peur de Notre châtiment. Ils Nous étaient totalement dévoués, avec humilité.} Sourate 21 : Les Prophètes, verset 90.

 

Preuve que la crainte est une forme d’adoration : la parole suivante d’Allah :

فَلاَ تَخْشَوْهُمْ وَاخْشَوْنِي

{Ne les craignez donc pas, mais craignez-Moi plutôt.} Sourate 2 : La Vache, verset 150.

 

Preuve que le repentir est une forme d’adoration : la parole suivante d’Allah :

وَأَنِيبُوا إِلَى رَبِّكُمْ وَأَسْلِمُوا لَهُ

{Repentez-vous à Allah et soumettez-vous à Lui.} Sourate 39 : Les Groupes, verset 54.

 

Preuve que la demande d’aide est une forme d’adoration : la parole suivante d’Allah :

إِيَّاكَ نَعْبُدُ وإِيَّاكَ نَسْتَعِينُ

{C’est Toi Seul que nous adorons et c’est à Toi Seul que nous demandons de l’aide.} Sourate 1 : El Fâtiha, verset 5.

 

Et également, parmi les hadiths :

 

وإِذَا اسْتَعَنْتَ فَاسْتَعِنْ بِاللهِ

 » Si tu demandes de l’aide, demande l’aide d’Allah. «  Hadith authentique rapporté par Ahmed et El Tirmidhi.

 

Preuve que la demande de protection est une forme d’adoration : la parole suivante d’Allah :

قُلْ أَعُوذُ بِرَبِّ الْفَلَقِ

{Dis : je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube.} Sourate 113 : L’Aube naissante, verset 1.

 

et aussi :

 

قُلْ أَعُوذُ بِرَبِّ النَّاسِ

{Dis : je cherche protection auprès du Seigneur des hommes.} Sourate 114 : Les Hommes, verset 1.

 

Preuve que la demande de secours est une forme d’adoration : la parole suivante d’Allah :

إِذْ تَسْتَغِيثُونَ رَبَّكُمْ فَاسْتَجَابَ لَكُمْ

{Et lorsque vous imploriez le secours de votre Seigneur et qu’Il vous exauça aussitôt.} Sourate 8 : Le Butin, verset 9.

 

Preuve que l’immolation est une forme d’adoration : la parole suivante d’Allah :

قُلْ إِنَّنِي هَدَانِي رَبِّي إِلَى صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ دِيناً قِيَماً مِّلَّةَ إِبْرَاهِيمَ حَنِيفاً وَمَا كَانَ مِنَ الْمُشْرِكِينَ * قُلْ إِنَّ صَلاَتِي وَنُسُكِي وَمَحْيَايَ وَمَمَاتِي لِلّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ * لاَ شَرِيكَ لَهُ

{ Dis : ma prière, mes sacrifices, ma vie, ma mort, appartiennent à Allah, Seigneur des Univers. Il n’a nul associé.}Sourate 6 : Les Bestiaux, versets 162 et 163.

 

Et également, parmi la Sunna :

 

لعَنَ اللهُ مَنْ ذَبَحَ لِغَيْرِ اللهِ

 » Allah maudit quiconque immole une bête pour un autre qu’Allah.  » Hadith authentique rapporté par Muslim.

 

Preuve que le vœu est une forme d’adoration : la parole suivante d’Allah :

 

يُوفُونَ بِالنَّذْرِ وَيَخَافُونَ يَوْماً كَانَ شَرُّهُ مُسْتَطِيراً

{Ils sont fidèles à leurs vœux et ont peur d’un jour à venir, durant lequel de grands malheurs se répandront.} Sourate 76 : L’Homme, verset 7.

 

  • Le Deuxième Principe :  

La Connaissance de l’Islam par l’intermédiaire de preuves.

 

الاسْتِسْلامُ للهِ بِالتَّوْحِيدِ، وَالانْقِيَادُ لَهُ بِالطَّاعَةِ، وَالْبَرَاءَةُ مِنَ الشِّرْكِ وَأَهْلِهِ

L’Islam consiste à se soumettre à Allah en pratiquant le monothéisme, se soumettre à Lui en Lui obéissant, désavouer totalement le polythéisme et ses partisans.

 

Il se divise en trois degrés : l’Islam, la Foi, l’Excellence. Chaque degré repose sur des piliers.

 

Le premier degré :  l’Islam. (Note du traducteur : Ce titre n’est pas dans la version originale.)

Les piliers de l’Islam sont au nombre de cinq : prononcer l’attestation de foi (Lâ Ilâha Illa Llâh) et attester que Mohammed est l’Envoyé d’Allah, accomplir la Prière, s’acquitter de la Zakât, jeûner le mois de Ramadan, effectuer le Pèlerinage à la maison sacrée d’Allah.

Preuve de l’attestation de Foi : la parole suivante d’Allah :

شَهِدَ اللّهُ أَنَّهُ لاَ إله إِلاَّ هُوَ وَالْمَلاَئِكَةُ وَأُوْلُواْ الْعِلْمِ قَآئِمَاً بِالْقِسْطِ لاَ إله إِلاَّ هُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

{Allah atteste que nul ne mérite d’être adoré sauf Lui, de même attestent cela les anges et les gens doués de science, et ceci à juste titre. Nul ne mérite d’être adoré sauf Lui, Le Tout Puissant, Le Sage.} Sourate 3 : La famille °Imrân, verset 18.

Le sens de cette attestation est – littéralement -

لا مَعْبُودَ بِحَقٍّ إلا اللهُ

Nul ne mérite d’être adoré sauf Allah.

La première partie (Nul ne mérite…) renie toute forme d’adoration à tout autre qu’Allah. La seconde partie (…sauf Allah) confirme que tout acte d’adoration doit être réservé à Allah, sans qu’Il n’ait aucun associé dans celui-ci, de la même façon qu’Il n’a aucun associé dans Son royaume.

L’interprétation de cette attestation est clairement expliquée dans la parole suivante d’Allah :

وَإِذْ قَالَ إِبْرَاهِيمُ لأَبِيهِ وَقَوْمِهِ إِنَّنِي بَرَآء مِّمَّا تَعْبُدُونَ * إِلاَّ الَّذِي فَطَرَنِي فَإِنَّهُ سَيَهْدِينِ * وَجَعَلَهَا كَلِمَةً بَاقِيَةً فِي عَقِبِهِ لَعَلَّهُمْ يَرْجِعُونَ

{Et lorsque Ibrahim (Abraham) dit à son père et à son peuple :  » Je désavoue totalement tout ce que vous adorez sauf Celui qui m’a créé, car c’est Lui qui me guidera.  » Il transmit alors cette parole à ces descendants afin qu’ils se repentent de leur polythéisme.} Sourate 43 : L’Ornement, versets 26 à 28.

 

et également :

 

قُلْ يَا أَهْلَ الْكِتَابِ تَعَالَوْاْ إِلَى كَلَمَةٍ سَوَاءٍ بَيْنَنَا وَبَيْنَكُمْ أَلاَّ نَعْبُدَ إِلاَّ اللّهَ وَلاَ نُشْرِكَ بِهِ شَيْئاً وَلاَ يَتَّخِذَ بَعْضُنَا بَعْضاً أَرْبَاباً مِّن دُونِ اللّهِ فَإِن تَوَلَّوْاْ فَقُولُواْ اشْهَدُواْ بِأَنَّا مُسْلِمُونَ

{Ô vous les gens du Livre (Note du traducteur : Il s’agit des juifs et des chrétiens, qui ont reçu les Livres révélés : les Psaumes, la Torah, L’Evangile.) ! Venez à une parole commune entre vous et nous :  » Que nous adorions Allah, que nous ne Lui associons rien et que nous ne prenions personne d’entre nous pour seigneur en dehors d’Allah.  » Puis, s’ils vous tournent le dos, dites-leur :  » Soyez témoins que nous, nous sommes soumis à Allah. « } Sourate 3 : La famille °Imrân, verset 64.

 

Preuve de l’attestation que Mohammed est L’Envoyé d’Allah : la parole suivante d’Allah :

 

لَقَدْ جَآءكُمْ رَسُولٌ مِّنْ أَنفُسِكُمْ عَزِيزٌ عَلَيْهِ مَا عَنِتُّمْ حَرِيصٌ عَلَيْكُم بِالْمُؤْمِنِينَ رَؤُوفٌ رَّحِيمٌ

{ Un Messager, issu d’entre vous, vous est bel et bien venu. Il a autant de peine que vous devant les difficultés que vous rencontrez ; il est soucieux de votre bien-être et de vous éviter tout préjudice ; il est compatissant et miséricordieux envers les croyants.} Sourate 9 : Le Repentir, verset 128.

 

Le sens de cette attestation est :

 

طَاعَتُهُ فِيمَا أَمَرَ، وَتَصْدِيقُهُ فِيمَا أَخْبَرَ، واجْتِنَابُ مَا نَهَى عَنْهُ وَزَجَرَ وأَلا يُعْبَدَ اللهُ إِلا بِمَا شَرَعَ

obéir à tout ce qu’il a ordonné, croire sincèrement en ses paroles révélées, s’éloigner de tout ce qu’il a interdit et réprimé, n’adorer Allah que selon ce qu’il nous a légiféré.

 

Preuve de la Prière et de la Zakât, ainsi que l’interprétation de l’Unicité d’Allah : la parole suivante d’Allah :

 

وَمَا أُمِرُوا إِلاَّ لِيَعْبُدُوا اللَّهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ حُنَفَآءَ وَيُقِيمُوا الصَّلاةَ وَيُؤْتُوا الزَّكَاةَ وَذَلِكَ دِينُ الْقَيِّمَةِ

{Il ne leur a cependant été ordonné que d’adorer Allah, sincèrement, en Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la Prière et de s’acquitter de la Zakât. Et ceci constitue la religion du droit chemin.} Sourate 98 : La Preuve manifeste, verset 5.

 

Preuve de l’obligation du Jeûne : la parole suivante d’Allah :

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ كُتِبَ عَلَيْكُمُ الصِّيَامُ كَمَا كُتِبَ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ

{Ô vous les croyants ! Le Jeûne vous a été prescrit de la même façon qu’il fut prescrit à vos prédécesseurs, afin que vous soyez pieux.} Sourate 2 : La Vache, verset 183.

 

Preuve de l’obligation du Pèlerinage : la parole suivante d’Allah :

 

وَلِلّهِ عَلَى النَّاسِ حِجُّ الْبَيْتِ مَنِ اسْتَطَاعَ إِلَيْهِ سَبِيلاً وَمَن كَفَرَ فَإِنَّ الله غَنِيٌّ عَنِ الْعَالَمِينَ

{C’est un devoir envers Allah, pour ceux qui en ont les moyens, d’accomplir le Pèlerinage à la Maison Sacrée. Quant à celui qui renie, Allah se passe largement de tout l’Univers.} Sourate 3 : °Imrane et ses proches, verset 97.

 

Le deuxième degré : la Foi.

 

Elle se divise en un peu plus de 73 parties (Note du traducteur : L’expression (bid° wa sab°ûn) , utilisé en arabe, désigne un nombre compris entre 73 et 79.) , la plus élevée consiste à prononcer la parole : (Lâ Ilâha Ill Allâh) et la plus basse consiste à ôter du chemin tout ce qui pourrait nuire aux passants. La pudeur fait également partie de la Foi.

Ses piliers sont au nombre de six : croire en Allah, en Ses anges, en Ses livres révélés, en Ses messagers, au jour dernier, et croire particulièrement au destin, qu’il soit bon ou mauvais.

 

Preuve de ces six piliers : la parole suivante d’Allah :

لَّيْسَ الْبِرَّ أَن تُوَلُّواْ وُجُوهَكُمْ قِبَلَ الْمَشْرِقِ وَالْمَغْرِبِ وَلَـكِنَّ الْبِرَّ مَنْ آمَنَ بِاللّهِ وَالْيَوْمِ الآخِرِ وَالْمَلآئِكَةِ وَالْكِتَابِ وَالنَّبِيِّينَ

{La piété (Note du traducteur : Le terme (birr) , traduit ici par  » piété  » , englobe la Foi et les bonnes actions.) ne consiste pas à tourner vos visages vers l’Orient ou l’Occident, mais la piété caractérise plutôt celui qui croit en Allah, au jour dernier, aux anges, aux livres révélés et aux prophètes.} Sourate 2 : La Vache, verset 177.

 

Quant à la preuve du destin :

 

إِنَّا كُلَّ شَيْءٍ خَلَقْنَاهُ بِقَدَرٍ

{Nous avons créé toute chose selon des mesures prédestinées.} Sourate 54 : La Lune, verset 49.

 

Le troisième degré : l’Excellence.

 

Elle ne comporte qu’un seul pilier :

 

أَنْ تَعْبُدَ اللهَ كَأَنَّكَ تَرَاهُ، فَإِن لَمْ تَكُنْ تَرَاهُ فَإِنَّهُ يَرَاكَ

 » Adorer Allah comme si tu Le voyais ; bien que tu ne puisses Le voir, Lui te voit parfaitement. « 

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

 

إِنَّ اللّـهَ مَعَ الّـَذِينَ اتَّقَواْ وَّالّـَذِينَ هُم مُّحْسِنُونَ

{Allah est avec ceux qui Le craignent pieusement et avec ceux qui font le bien.} Sourate 16 : Les Abeilles, verset 128.

 

et également :

 

وَتَوَكَّلْ عَلَى الْعَزِيزِ الرَّحِيمِ * الَّذِي يَرَاكَ حِينَ تَقُومُ * وَتَقَلُّبَكَ فِي السَّاجِدِينَ * إِنَّهُ هُوَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ

{Place ta confiance dans Le Tout Puissant, Le Miséricordieux, Celui qui te vois quand tu te lèves pour prier et vois tes gestes parmi ceux qui se prosternent. C’est Lui qui entend tout, L’Omniscient.} Sourate 26 : Les Poètes, versets 217 à 220.

 

et aussi :

 

وَمَا تَكُونُ فِي شَأْنٍ وَمَا تَتْلُو مِنْهُ مِن قُرْآنٍ وَلاَ تَعْمَلُونَ مِنْ عَمَلٍ إِلاَّ كُنَّا عَلَيْكُمْ شُهُوداً إِذْ تُفِيضُونَ فِيهِ

{Il n’est pas une situation, ni un passage du Coran que tu récites, ni aucun acte que vous fassiez, sans que Nous en soyons témoins au moment même où vous l’accomplissez.} Sourate 10 : Le Prophète Yunus (Jonas), verset 61.

 

Et parmi les preuves tirées de la Sunna, il y a le fameux hadith de l’Ange Djibraïl (Note du traducteur : En arabe, on peut dire indifféremment Djibrîl ou Djibrâïl.) (Gabriel) rapporté par Omar – qu’Allah l’agrée – en ces termes :

 

بَيْنَمَا نَحْنُ جُلُوسٌ عِنْدَ النَّبِيِّ ـ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ـ إِذْ طَلَعَ عَلَيْنَا رَجُلٌ، شَدِيدُ بَيَاضِ الثِّيَابِ، شَدِيدُ سَوَادِ الشَّعْرِ، لا يُرَى عَلَيْهِ أَثَرُ السَّفَرِ، وَلا يَعْرِفُهُ مِنَّا أَحَدٌ، فَجَلَسَ إِلَى النَّبِيِّ ـ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ـ فَأَسْنَدَ رُكْبَتَيْهِ إِلَى رُكْبَتَيْهِ، وَوَضَعَ كَفَّيْهِ عَلَى فَخِذَيْهِ، وَقَالَ: يَا مُحَمَّدُ أَخْبِرْنِي عَنِ الإِسْلامِ فَقَالَ: ( أَنْ تَشْهَدَ أَنْ لا إله إِلا اللهُ وَأَنَّ مُحَمَّدًا رَسُولُ اللهِ، وَتُقِيمَ الصَّلاةَ، وَتُؤْتِيَ الزَّكَاةَ، وَتَصُومَ رَمَضَانَ، وَتَحُجَّ الْبَيْتَ إِنْ اسْتَطَعْتَ إِلَيْهِ سَبِيلا ). قَالَ: صَدَقْتَ. فَعَجِبْنَا لَهُ يَسْأَلُهُ وَيُصَدِّقُهُ. قَالَ: أَخْبِرْنِي عَنِ الإِيمَانِ. قَال:َ ( أَنْ تُؤْمِنَ بِاللهِ، وَمَلائِكَتِهِ، وَكُتُبِهِ، وَرُسُلِهِ، وَالْيَوْمِ الآخِرِ، وَتُؤْمِنَ بِالْقَدَرِ خَيْرِهِ وَشَرِّهِ ). قَالَ: صَدَقْتَ. قَالَ: أَخْبِرْنِي عَنِ الإِحْسَانِ. قَالَ: ( أَنْ تَعْبُدَ اللهَ كَأَنَّكَ تَرَاهُ، فَإِنْ لَمْ تَكُنْ تَرَاهُ فَإِنَّهُ يَرَاكَ ). قَالَ: أَخْبِرْنِي عَنِ السَّاعَةِ. قَالَ: (مَا الْمَسْؤُولُ عَنْهَا بِأَعْلَمَ مِنَ السَّائِلِ ). قَالَ: فَأَخْبِرْنِي عَنْ أَمَارَاتِهَا. قَالَ: ( أَنْ تَلِدَ الأَمَةُ رَبَّتَهَا، وَأَنْ تَرَى الْحُفَاةَ الْعُرَاةَ الْعَالَةَ رِعَاءَ الشَّاءِ يَتَطَاوَلُونَ فِي الْبُنْيَانِ ). قَالَ: فَمَضَى، فَلَبِثْنَا مَلِيَّا، فَقَالَ: ( يَا عُمَرُ أَتَدْرُونَ مَنِ السَّائِلِ؟ ). قُلْنَا: اللهُ وَرَسُولُهُ أَعْلَمُ، قَالَ: ( هَذَا جِبْرِيلُ أَتَاكُمْ يُعَلِّمُكُمْ أَمْرَ دِينِكُم

 

 » Un jour, alors que nous étions auprès du Messager d’Allah – Prière et Salut sur lui, un homme vint soudainement à nous. Il avait des vêtements d’un blanc éclatant, une chevelure très noire et ne portait aucune trace visible d’un long voyage, bien que nul d’entre nous ne le connût. Il s’assit alors devant le Prophète – Prière et Salut sur lui – puis posa les genoux contre ses genoux, ses mains sur ses cuisses et demanda :  » Ô Mohammed ! Informe-moi de ce qu’est l’Islam.  » Le Messager d’Allah – Prière et Salut sur lui – répondit :  » L’Islam consiste à atteste que nul ne mérite d’être adoré sauf Allah et que Mohammed est l’Envoyé d’Allah, accomplir la Prière, s’acquitter de la Zakât, jeûner le mois de Ramadan et effectuer le Pèlerinage à la Maison Sacrée, pour celui qui en a les moyens.  » Il dit :  » Tu as dit vrai.  » Nous fûmes alors très surpris de cette personne qui le questionne puis approuve ses réponses ! Il demanda :  » Informe-moi de ce qu’est la Foi.  » Il répondit :  » Croire en Allah, en Ses anges, en Ses livres révélés, en Ses messagers, au jour dernier et croire au destin, qu’il soit bon ou mauvais.  » Il dit :  » Tu as dit vrai. Informe-moi de ce qu’est l’Excellence.  » Il répondit :  » D’adorer Allah comme si tu Le voyais, bien que tu ne puisses Le voir, Lui te vois parfaitement.  »  » Informe-moi quand surviendra la dernière heure.  » Il répondit :  » Celui qui est questionné n’en sait pas plus que celui qui pose la question.  » Il demanda :  » Informe-moi alors de ses signes précurseurs.  » Il répondit :  » Lorsque la servante enfantera sa propre maîtresse et que tu verras les va-nu-pieds, les sans-vêtements, les miséreux, les simples bergers se surpasser dans l’élévation de hautes constructions.  » Puis il s’en alla et nous restâmes ainsi un très long moment. Beaucoup plus tard, le Prophète – Prière et Salut sur lui – me dit :  » Omar ! Sais-tu qui est celui qui me questionnait ?  » Je répondis :  » Allah et Son Prophète le savent mieux.  » Il dit :  » C’est l’Ange Djibril qui est venu vous enseigner les dogmes de votre religion.  » Hadith authentique rapporté par Mouslim

 

  • Le Troisième Principe:

La Connaissance de votre Prophète Mohammed – Prière et Salut sur lui -

 

Il s’agit de Mohammed, fils d’Abdallah, fils d’Abdel Mouttalib, fils de Hâchim. Hâchim fait partie de la tribu de Quraïch, Quraïch fait partie du peuple Arabe et les Arabes font partie de la descendance de Ismâïl (Ismaël), le fils de Ibrâhîm (Abraham), l’Ami proche d’Allah – sur lui les meilleures Prières et le Salut, ainsi que sur notre Prophète.

Il vécut soixante-trois ans, dont quarante avant la Prophétie et vingt-trois comme Prophète et Messager. Il devint Prophète lorsque lui fût révélé le verset suivant : {Lis !} (Sourate 96 : Le Caillot de sang, verset 1.) et devint Messager (Note du traducteur : Un Messager est un homme qui a reçu d’Allah la révélation d’une nouvelle législation, c.-à-d. de nouvelles pratiques religieuses, avec les mêmes dogmes dans la Croyance. Quant au Prophète, c’est celui qui reçoit une révélation d’Allah confirmant les révélations précédentes. Ainsi, tout Messager est Prophète, mais la réciproque n’est pas vraie.) lorsque lui fut révélée la Sourate  » El Muddathir  » (Le Revêtu d’un manteau).

Sa ville natale est La Mecque, puis il émigra à Médine. Allah l’a envoyé pour mettre en garde contre le polythéisme et pour prêcher l’Unicité d’Allah.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

 

يَا أَيُّهَا الْمُدَّثِّرُ * قُمْ فَأَنذِرْ * وَرَبَّكَ فَكَبِّرْ * وَثِيَابَكَ فَطَهِّرْ * وَالرُّجْزَ فَاهْجُرْ * وَلاَ تَمْنُن تَسْتَكْثِرُ * وَلِرَبِّكَ فَاصْبِرْ

{Ô toi le revêtu d’un manteau ! Lève-toi et avertis. Proclame la grandeur de ton Seigneur. Purifie tes vêtements. Ecarte-toi de toute souillure. Ne donne pas en espérant recevoir d’avantage. Sois endurant pour ton Seigneur.} Sourate 74 : Le Revêtu d’un manteau, versets 1 à 7.

Le sens de {Lève-toi et avertis} est : mets en garde contre le polythéisme et prêche l’Unicité d’Allah. {Proclame la grandeur de ton Seigneur} signifie : glorifie-Le par le Monothéisme. {Purifie tes vêtements} signifie : purifie tes actes de toute forme de polythéisme. {Ecarte-toi de toute souillure} : les souillures en question sont les statues des idolâtres, s’écarter d’elles signifie : les abandonner et les désavouer totalement ainsi que leurs partisans.

Il persévéra dans cela pendant dix années, en prêchant l’Unicité d’Allah. Après ces dix ans, il fut élevé au Ciel lors de son voyage nocturne. C’est là que lui furent prescrites les cinq Prières obligatoires. Il accomplit la Prière à la Mecque pendant trois ans, puis il reçut l’ordre de l’Hégire vers Médine.

L’Hégire est l’émigration d’un pays mécréant vers un pays musulman. L’Hégire est obligatoire à tout membre de cette communauté, et le restera jusqu’à ce que la dernière heure survienne.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

 

إِنَّ الَّذِينَ تَوَفَّاهُمُ الْمَلآئِكَةُ ظَالِمِي أَنْفُسِهِمْ قَالُواْ فِيمَ كُنتُمْ قَالُواْ كُنَّا مُسْتَضْعَفِينَ فِي الأَرْضِ قَالْوَاْ أَلَمْ تَكُنْ أَرْضُ اللّهِ وَاسِعَةً فَتُهَاجِرُواْ فِيهَا فَأُوْلَـئِكَ مَأْوَاهُمْ جَهَنَّمُ وَسَآءتْ مَصِيراً * إِلاَّ الْمُسْتَضْعَفِينَ مِنَ الرِّجَالِ وَالنِّسَآء وَالْوِلْدَانِ لاَ يَسْتَطِيعُونَ حِيلَةً وَلاَ يَهْتَدُونَ سَبِيلاً * فَأُوْلَـئِكَ عَسَى اللّهُ أَن يَعْفُوَ عَنْهُمْ وَكَانَ اللّهُ عَفُوّاً غَفُوراً

{Ceux qui se sont fait du tort à eux même, les anges recueilleront leur âme et diront :  » Où en étiez-vous dans votre religion ?  » Ils prétendront :  » Nous étions contraints et maltraités sur Terre !  »  » La Terre d’Allah n’était-elle donc pas assez vaste pour que vous puissiez émigrer ?  » Voilà ceux dont le refuge sera l’Enfer, et quelle bien mauvaise destination. Sauf ceux qui étaient vraiment incapables parmi les hommes, les femmes et les enfants, qui n’avaient aucun moyen d’émigrer et ne trouvèrent personne pour les guider. Ceux-là, Allah leur effacera leurs péchés. Allah efface les péchés et pardonne les fautes.} Sourate 4 : Les Femmes, versets 98 et 99.

 

et dans la parole suivante :

 

يَا عِبَادِيَ الَّذِينَ آمَنُوا إِنَّ أَرْضِي وَاسِعَةٌ فَإِيَّايَ فَاعْبُدُونِ

{Ô vous Mes Créatures qui avez la Foi ! Ma Terre est vaste, n’adorez donc que Moi.} Sourate 29 : L’Araignée, verset 56.

El Baghâwi (Note du traducteur : Très grand Savant, mort en 516 de l’Hégire, auteur notamment d’une exégèse du Coran.) – qu’Allah lui fasse miséricorde – a expliqué ce verset ainsi :

 

نزلت هَذِهِ الآيَةِ فِي المُسْلِمِينَ الَّذِينَ بِمَكَّةَ ولَمْ يُهَاجِرُوا، نَادَاهُمُ اللهُ بِاسْمِ الإِيمَانِ

 » Ce verset est descendu au sujet des musulmans de la Mecque qui n’avaient pas émigré. Allah les a alors interpellés au nom de la Foi. « 

 

Preuve dans la Sunna de l’obligation de l’Hégire : la parole suivante du Prophète – Prière et Salut sur lui - :

 

لا تَنْقَطِعُ الْهِجْرَةُ حَتَّى تَنْقَطِعَ التَّوْبَةُ، وَلا تَنْقَطِعُ التَّوْبَةُ حَتَّى تَطْلُعَ الشَّمْسُ مِنْ مَغْرِبِهَا

 » L’Hégire ne cessera pas jusqu’à ce que le repentir ne soit plus accepté, et le repentir sera toujours accepté jusqu’à ce que le Soleil se lève du couchant (c’est-à-dire l’ouest).  » Hadith authentique rapporté, entres autres, par Ahmed, Nassâï et Abû Dâwûd.

Puis lorsque le Prophète – Prière et Salut sur lui – s’installa à Médine, lui furent alors ordonnés le reste des préceptes de l’Islam, tels que la Zakât, le Jeûne, le Pèlerinage, le Djihad, l’appel à la Prière, la prescription du bien et l’interdiction du blâmable, et beaucoup d’autres préceptes de l’Islam.

Il persévéra dans cela pendant vingt années, puis il mourut, que les Prières d’Allah soient sur Lui ainsi que Son Salut.

Sa religion existe toujours. Telle est sa religion : il n’est pas un bien qu’il n’ait pas indiqué à sa communauté, ni un mal contre lequel il ne l’ait mise en garde. Le bien qu’il a enseigné, c’est l’Unicité d’Allah et tout ce qu’Allah aime et agrée. Le mal contre lequel il a mis en garde, c’est le polythéisme et tout ce qu’Allah déteste et rejette. Allah l’a envoyé pour l’ensemble de l’humanité, sans exception, et a rendu obligatoire son obéissance à l’ensemble des êtres responsables : les djinns et les humains.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

 

قُلْ يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنِّي رَسُولُ اللّهِ إِلَيْكُمْ جَمِيعاً

{Dis :  » Ô gens ! Je suis pour vous tous l’Envoyé d’Allah. « } Sourate 7 : El A°râf, verset 158.

Par son intermédiaire, Allah a parachevé la religion.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

 

الْيَوْمَ أَكْمَلْتُ لَكُمْ دِينَكُمْ وَأَتْمَمْتُ عَلَيْكُمْ نِعْمَتِي وَرَضِيتُ لَكُمُ الإِسْلاَمَ دِيناً

{Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, J’ai accompli sur vous Mes bienfaits et J’ai agréé pour vous l’Islam comme religion.} Sourate 5 : La Table servie, verset 3.

 

Preuve que le Prophète – Prière et Salut sur lui – est mort : la parole suivante d’Allah :

 

إِنَّكَ مَيِّتٌ وَإِنَّهُم مَّيِّتُونَ * ثُمَّ إِنَّكُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ عِندَ رَبِّكُمْ تَخْتَصِمُونَ

{Certes tu mourras, et ils mourront, puis le Jour de la Résurrection, vous réglerez vos divergences auprès de votre Seigneur.} Sourate 39 : Les Groupes, versets 30 et 31.

Lorsque les gens mourront, ils seront ressuscités.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

 

مِنْهَا خَلَقْنَاكُمْ وَفِيهَا نُعِيدُكُمْ وَمِنْهَا نُخْرِجُكُمْ تَارَةً أُخْرَى

{C’est d’elle [la Terre] que Nous vous avons créés et c’est en elle que Nous vous remettrons, puis Nous vous en ferons ressortir une nouvelle fois.} Sourate 20 : Tâ Hâ, verset 55.

 

et également :

 

وَاللَّهُ أَنبَتَكُم مِّنَ الأَرْضِ نَبَاتاً * ثُمَّ يُعِيدُكُمْ فِيهَا وَيُخْرِجُكُمْ إِخْرَاجاً

{Et c’est Allah qui, de la Terre, vous a fait croître comme des plantes. Puis Il vous y renverra pour finalement vous en ressortir.} Sourate 71 : Nûh (Noé), versets 17 et 18.

Après la Résurrection, ils seront jugés et rétribués selon leurs actes.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

 

وَلِلَّهِ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الأَرْضِ لِيَجْزِيَ الَّذِينَ أَسَاؤُوا بِمَا عَمِلُوا وَيَجْزِيَ الَّذِينَ أَحْسَنُوا بِالْحُسْنَى

{Afin qu’Il rétribue ceux qui ont commis des péchés selon leurs actes et qu’Il récompense ceux qui ont fait le bien par la meilleure des récompenses [Le Paradis].} Sourate 53 : L’Etoile, verset 31.

Celui qui renie la Résurrection est un mécréant.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

 

زَعَمَ الَّذِينَ كَفَرُوا أَن لَّن يُبْعَثُوا قُلْ بَلَى وَرَبِّي لَتُبْعَثُنَّ ثُمَّ لَتُنَبَّؤُنَّ بِمَا عَمِلْتُمْ وَذَلِكَ عَلَى اللَّهِ يَسِيرٌ

{Les mécréants prétendent qu’ils ne seront pas ressuscités. Dis-leur :  » Bien sûr que si ! Je jure par mon Seigneur que vous serez ressuscités, puis on vous informera de tout vos actes. Et ceci est vraiment très facile pour Allah.} Sourate 64 : La Grande Perte, verset 7.

Allah a envoyé tous les Messagers en tant qu’annonciateurs et avertisseurs.

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

رُّسُلاً مُّبَشِّرِينَ وَمُنذِرِينَ لِئَلاَّ يَكُونَ لِلنَّاسِ عَلَى اللّهِ حُجَّةٌ بَعْدَ الرُّسُلِ

{Des Messagers, annonciateurs de récompenses et avertisseurs de châtiments, afin que les gens n’aient aucun argument devant Allah, après que les Messagers aient été envoyés.} Sourate 4 : Les Femmes, verset 165.

Le premier des Messagers fut Nûh (Noé) – que la Paix soit sur lui – et le dernier fut Mohammed – Prière et Salut sur lui.

 

Preuve que Nûh fut le premier des Messagers : la parole suivante d’Allah :

 

إِنَّا أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ كَمَا أَوْحَيْنَا إِلَى نُوحٍ وَالنَّبِيِّينَ مِن بَعْدِهِ

{Nous t’avons inspiré une révélation comme nous le fîmes pour Nûh et les autres Prophètes après lui.} Sourate 4 : Les Femmes, verset 163.

Allah a envoyé un Messager à chaque communauté, de Nûh jusqu’à Mohammed, qui leur ordonnait de n’adorer qu’Allah et leur interdisait d’adorer toute forme de  » Tâghût « .

 

Preuve : la parole suivante d’Allah :

وَلَقَدْ بَعَثْنَا فِي كُلِّ أُمَّةٍ رَّسُولاً أَنِ اعْبُدُواْ اللّهَ وَاجْتَنِبُواْ الطَّاغُوتَ

{Nous avons bel et bien envoyé à chaque communauté un Messager [qui leur prêchait]  » Adorez Allah et écarter vous du Tâghût ! « } Sourate 16 : Les Abeilles, verset 36.

Allah a prescrit à toutes les créatures l’obligation de renier toute forme de  » Tâghût  » et de croire en Allah.

Ibn El Qayyim (Note du traducteur : Très grand savant de l’Islam. Il fut l’élève de Cheikh El Islam Ibn Taymiyya.) – qu’Allah lui fasse miséricorde – a dit :

مَعْنَى الطَّاغُوتِ مَا تَجَاوَزَ بِهِ الْعَبْدُ حَدَّهُ مِنْ مَعْبُودٍ أَوْ مَتْبُوعٍ أَوْ مُطَاعٍ

Le  » Tâghût  » c’est tout ce qui est adoré, suivi ou obéi et qui amène la créature d’Allah a enfreindre les limites qu’on lui a imposées. « 

Les  » Tâghût  » sont très nombreux et les principaux sont au nombre de cinq :


  • Iblîs (Satan) – qu’Allah le maudisse,
  • Celui qui est adoré et approuve cela,
  • Celui qui appelle les gens à l’adorer,
  • Celui qui prétend connaître l’Invisible.
  • Celui qui ne gouverne pas selon les lois qu’Allah a révélées.

Preuve : la parole suivante d’Allah :

لاَ إِكْرَاهَ فِي الدِّينِ قَد تَّبَيَّنَ الرُّشْدُ مِنَ الْغَيِّ فَمَنْ يَكْفُرْ بِالطَّاغُوتِ وَيُؤْمِن بِاللّهِ فَقَدِ اسْتَمْسَكَ بِالْعُرْوَةِ الْوُثْقَىَ لاَ انفِصَامَ لَهَا وَاللّهُ سَمِيعٌ عَلِيمٌ

{Nul contrainte dans la religion, car le droit chemin est bien distinct de l’égarement. Celui qui renie le Tâghût et croit en Allah s’est donc accroché à l’attache la plus sûre.} Sourate 2 : La Vache, verset 256.

Ce verset traduit le sens de (Lâ Ilâha Illa-Llâh).

 

Et parmi les hadiths :

رَأْسُ الأَمْرِ الإِسْلامِ، وَعَمُودُهُ الصَّلاةُ، وَذِرْوَةُ سَنَامِهِ الْجِهَادُ فِي سَبِيلِ اللهِ

 » La base fondamentale c’est l’Islam, son pilier c’est la prière et son apogée c’est le djihad.  » Hadith authentique rapporté par Ahmed, El Tirmidhi et Ibn Mâjah.

 

Et Allah demeure Le plus Savant.
Qu’Allah accorde Ses Prières et Son Salut à Mohammed, ses proches et ses compagnons.

 

Les 3 fondements principaux de l’islam en arabe  Ici


6 réponses:

  1. Feliachi écrit:

    Assalamou ‘Alaykoum

    Plus simple, du moins ce que je sache, les 3 principes fondamentaux de l’Islam sont :

    1. La soumission totale et absolue à Allah (SWT).

    2. La foi.
    Elle est basée sur :
    a. Les valeurs morales
    b. Les 6 piliers de la foi sont :
    - la foi en l’unicité d’Allah (SWT),
    - la foi en tous les Anges,
    - la foi en tous les livres sacrés,
    - la foi en tous Prophètes et Messagers,
    - la foi en le jour dernier,
    - la foi en la prédestination avec son mal et son bien.

    3. La dévotion (Attaqwâ).
    Elle est basée sur l’accomplissement :
    a. des devoirs moraux,
    b. des actes prescrits par le noble Coran et la Sounnah,
    c. des évocations (Dhikr) et invocations (Dou’â) d’Allah (SWT).
    d. des grandes adorations cultuelles ou les 5 piliers de l’Islam qui sont :
    - la profession de foi,
    - la prière,
    - l’aumône légale (Zakât),
    - le ramadan,
    - le pèlerinage des leix saints de la Mecque pour ceux qui sont capables de le faire.

  2. Barak Allahou fik Feliachi pour ton commentaire, si tu souhaite participer au développement du blog Y Jazik Allah kheir de me laisser un message sur l’adresse mail qui figure sur la page d’accueil.

  3. oumathmane écrit:

    salam alikoum machaallah tres complet qu allah nous guide

  4. SOUMAH Karamoko écrit:

    je suis musulman guinéen vivant en guinée je serais heureux si a travers j’ai la chance d’avoir plus de connaissance islamique. qu’ALLAH nous guide qu’IL vous en Soit Reconnaissant.
    Amen

  5. Selemaaleykoum Wa rahmatu lilah wa barakatu,

    Jazak Allah alf kheir mon frère. Je te remercie pour ce magnifique message. Qu’Allah te couvre de sa miséricorde

  6. comprehension pieux predeccesseurs écrit:

    Salam alaykoum
    C’est le matn du livre des 3 fondements Allah y barak très bénéfique mais tu dois mettre l’auteur du livre, sinon je c’est pas si tu as le droit religieusement.
    Barak allah ofikoum

Laisser un commentaire

grenouilledebenitier |
traditionprimordiale |
minhadj alghouraba (cheikh ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ilyasse123
| Partageons Christ
| koki