Le suicide

Le Suicide :

 

depression2.jpg

 

    L’Islam est une protection contre les Tourments, remettez-vous à Allah il est le meilleur garant. Se suicider c’est manquer de Foi en Allah. Sachez que dans tout mal il y à un bien.

 

   Allah dit:


« … il se peut que vous ayez de l’ aversion pour une chose alors qu’ elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’ elle vous est mauvaise. C’ est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.» (Coran S2 V 216).

 

Le suicide est haram que nos frères et soeurs s’en remettent à Allah. Comment peut-on s’immoler ou immoler quelqu’un sachant que c’est haram ?  Satan à envahit les esprits, Takiw Allah. Manifestez votre mécontentement dans vos Douaas ne vous immolez pas.

 

Le Prophète (sur lui la paix) a dit au sujet du suicide :

« Celui qui s’est tué en utilisant un objet coupant, alors, dans le feu de l’enfer où il séjournera à jamais (« khâlidan mukhalladan fîhâ abadan »), son objet sera dans sa main et il se le plantera dans le ventre. Et celui qui a absorbé du poison et s’est tué ainsi, il l’absorbera dans l’enfer où il séjournera à jamais. Et celui qui s’est précipité d’une montagne et s’est tué ainsi, il se précipitera dans le feu de l’enfer où il séjournera à jamais » (rapporté par Muslim, n° 109).

 

 

Voici des Douaas Contre la Tristesse :

 

اللّهُـمَّ إِنِّي عَبْـدُكَ ابْنُ عَبْـدِكَ ابْنُ أَمَتِـكَ نَاصِيَتِي بِيَـدِكَ، مَاضٍ فِيَّ حُكْمُكَ، عَدْلٌ فِيَّ قَضَاؤكَ أَسْأَلُـكَ بِكُلِّ اسْمٍ هُوَ لَكَ سَمَّـيْتَ بِهِ نَفْسَكَ أِوْ أَنْزَلْتَـهُ فِي كِتَابِكَ، أَوْ عَلَّمْـتَهُ أَحَداً مِنْ خَلْقِـكَ

أَوِ اسْتَـأْثَرْتَ بِهِ فِي عِلْمِ الغَيْـبِ عِنْـدَكَ أَنْ تَجْـعَلَ القُرْآنَ رَبِيـعَ قَلْبِـي، وَنورَ صَـدْرِي وجَلَاءَ حُـزْنِي وذَهَابَ هَمِّـي

 

« Ô Seigneur! Je suis Ton serviteur, fils de Ton serviteur et de Ta servante, mon toupet est dans Ta main. Ton jugement s’accomplit sur moi, Ton décret sur moi est juste. Par les noms qui T’appartiennent avec lesquels Tu T’es nommé, ou que Tu as révélés dans Ton Livre ou que Tu as enseignés à l’une de Tes créatures, ou bien que Tu as gardé secret dans Ta science de l’inconnu, je Te demande de rendre le Coran le printemps de mon cœur, la lumière de ma poitrine, la dissipation de ma tristesse et la fin de mes soucis. « 

 

Allâhumma innî habduka, ibnu habdika, ibnu amatika. Nâsiyatî bi-yadika. Mâdin fiyya hukmuka, hadlun fiyya qadâ’uka. As’aluka bi-kulli smin huwa laka, sammayta bihi nafsaka, aw anzaltahu fî kitâbika, aw hallamtahu ahadan min khalqika, aw ista’tharta bihi fî hilmi-l-ghaybi hindaka, an tajhala-l-qur’âna rabîha qalbî, wa nûra ssadrî, wa jalâ’a huznî, wa dhahâba hammî.

 

**************************************************************************************

 

اللّهُـمَّ إِنِّي أَعْوذُ بِكَ مِنَ الهَـمِّ وَ الْحُـزْنِ، والعًجْـزِ والكَسَلِ والبُخْـلِ والجُـبْنِ، وضَلْـعِ الـدَّيْنِ وغَلَبَـةِ الرِّجال

 

« Ô Seigneur! Je me mets sous Ta protection contre les soucis et la tristesse, contre l’incapacité et la paresse, contre l’avarice et la lâcheté, contre le poids de la dette et la domination des hommes. »

 

Allâhumma innî ahûdhu bika mina-l-hammi wa-l-hazani, wa-l-hajzi wa-l-kasali, wa-l-bukhli wa-l-jubni, wa dalahi d-dayni wa ghalabati r-rijâl.

 

 

votre soeur Fillah l’admin


Une réponse:

  1. Merci oukhti l karima.
    Barakallahu fiki.

Laisser un commentaire

grenouilledebenitier |
traditionprimordiale |
minhadj alghouraba (cheikh ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ilyasse123
| Partageons Christ
| koki