Le prophète Adam ( sws)

Adam le père de l’humanité

 

 

bismb101.gif
De nos jour lorsqu’on parle de notre Prophète Adam (sws) la discussion se résume à l’épisode de la « pomme » et à l’expulsion du Paradis. Cependant, la vie de notre Prophète (sws) est beaucoup plus complexe que cela et est d’une richesse incontestable. Sa création est miraculeuse , sa vie est un exemple pour toute l’humanité.  Le Prophète Adam ( sws) a été élu par Allah , preuve en est  Allah a ordonné à ses anges de se prosterner pour lui.

  Allah lui a permis d’être un exemple pour l’humanité en faisant de lui le 1ere homme. L’humanité toute entière a pour origine Adam et Eve. Allah dit « aucun homme ne se distingue d’un autre ormis par sa foi ». Ceci souligne bien l’unicité de l’origine humaine les Homme ont pour ascendant Adam et Eve. Nous somme tous égaux devant Allah , on ne se distingue que par notre degrès de Foi.

  L’ histoire de notre Prophète Adam est une histoire de péché et de miséricorde. Allah nous à dépeint au travers du Prophète Adam le cheminement d’un croyant qui s’est égaré et qui s’est repenti  d’un repentir sincère ce qui lui vaudra la miséricorde d’Allah.

    Adam aura le Paradis pour dernière demeure inshAllah. Son éviction du paradis n’était que temproraire. La miséricorde qu’Allah lui à accordé est un exemple pour nous,  tout repentir sincère nous permettra de nous approcher des portes du Paradis.

 

 

Pour illustrer cela je vous propose de lire l’article suivant tiré du site e-qra. com ( rubrique : histoires des Prophètes). L’article est dans son intégralité et n’a subit aucune modification. Plus bas vous trouverez un épisode de l’Histoires des Prophètes par Cheikh Nabil Al awad.

 

 

La terre fut créée par Allâh en deux jours. Il y plaça des chaînes montagneuses, la bénit et y disposa des moyens de sub sistance en quatre jours d’égale durée : voilà pour ceux qui veu lent savoir. Il s’adressa ensuite au ciel qui était fumée, ainsi qu’à la terre et leur intima l’ordre :

« Venez de gré ou de force. » Ils répondirent : « Nous voilà de plein gré. » ‘

Puis il s’installa sur le trône. Il intima au soleil et à la lune de poursuivre chacun un parcours pour une durée définie (ajalin Mussamman). Il créa ensuite les anges qui exaltent ses grâces par leurs louanges et magnifient sa sainteté par leurs prières et qui l’adorent avec dévotion. Par Sa volonté et Sa sagesse {al-hikmn), Il créa Adam (Paix sur Lui) et sa descendance afin qu’ils habitent la terre » et la cultivent. Alors II annonça aux anges qu’il créerait d’autres êtres qui s’activeraient sur terre, marcheraient dans les terrains élevés, se déploierait leur progéniture. Là ils s’alimenteraient de pousses, déterreraient les biens existant dans les entrailles de cette terre et se succéderaient les un aux autres sur cette même terre.

 

Les anges à l’épreuve de la sagesse divine

 

Les anges {al-Malâïka) sont des êtres choisis pour adorer Allah qui les a comblés de faveurs, gratifiés de grâce, assistés de ses bonnes grâces et guidés dans le droit chemin. Cependant ils avaient pris ombrage de voir créer d’autres êtres, avaient eu peur que cette décision soit due, comme conséquence à leur négligence ou à une mauvaise action commise par l’un d’entre eux. Alors ils se hâtèrent pour se disculper et dirent :

« Comment crées-Tu d’autres créatures alors que nous ne cessons de louer Tes grâces et de magnifier Ta sainteté, étant donné que ceux que Tu vas faire se succéder sur terre vont, les uns les autres, se quereller pour ses ressources, s’emparer de ses biens, y semer le désordre, y verser beau coup de sang et tuer des innocents ? « Vas-tu y désigner un qui y mettra le désordre et y répandra le sang, quand nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier ? » (Sourate La vache, v. 30)

 

Ils se sont ainsi prononcés afin qu’il ne les soupçonne pas, et afin qu’il enlève toutes suggestions de leurs esprits. L’espoir s’étend au point de demander à Allâh qu’ils se succèdent à eux-mêmes, sur terre, étant les premiers à protéger ses grâces et ayant la priorité de connaître ses droits. En effet ils n’ont pas posé cette question pour critiquer sa décision ni pour soupçonner sa bonne raison, encore moins pour dénigrer son vicaire et sa descendance car les anges {al-Malaika) sont pour lui les proches aimés et les adorateurs exaltés qui n’anticipent pas sa parole et qui réagissent selon ses ordres. Ils furent rassurés par Allâh et soulagés par Sa réponse.

 

Il leur dit :

« Je sais ce que vous ne savez pas et je connais par cette succession la raison (al-hiktna) que vous ignorez. Je façonnerai les hommes à Ma guise et les ferai se succéder selon Ma volonté. Sachez que plus tard, vous réalise rez ce qui a été caché et dissimulé à vos regards. Et quand Je l’aurai bien formé (d’Adam) (.90) et lui aurai insufflé de Mon esprit, jetez-vous devant lui, prosternés. » (Sourate Sâd v.72 )

Quand ton Seigneur dit aux anges :

« Je vais créer d’argile un être humain »,(Sourate Sâd v. 71)

Il a insufflé en lui Son esprit ; dès qu’Adam.(Paix sur Lui) transpira le souffle de vie, il devint un être parfait.

 

 

La révolte d’îblîss

 

Allâh, par la suite, ordonna à ses anges (al-Malâtka) de se prosterner devant Adam (Paix sur Lui)- Ils se soumirent avec résignation et se tournèrent vers Adam (Paix sur Lui) avec respect. Prosternés, ils se couvrirent le front de poussière, hormis Iblîss qui désobéit à son seigneur, choisit le péché, dédaigna de se prosterner et s’enorgueillit. Il faisait partie des mécréants ». Allâh interrogea Iblîss sur la cause de cette abstinence et la raison de cette désobéissance.

Il dit :

« Ô Iblis qui t’a empêché de te prosterner devant ce que J’ai crée de mes mains ?T’enfles-tu d’orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placés? » (Sourate (al-Hijr), v.32)

 

Iblîss prétendit que par ses éléments constituants il était supérieur à Adam (Paix sur Lui) ayant même une nature plus pure. Il avait cru que personne ne pouvait rivaliser avec sa grandeur ni aspirer à la distinction de sa place.

 

Il dit :

« Je ne puis me prosterner devant un homme que Tu as créé d’argile crissante, extraite d’une boue malléable. » (Sourate al-Hijr, v. 33)

 

Il proclama ouvertement sa désobéissance, s’opposa ouvertement à son Seigneur, calomnia Adam (Paix sur Lui), dédaigna de respecter l’ordre de son créateur et déclina de se prosterner devant celui qu’Allâh lui-même avait créé. C’est pourquoi il était devenu du nombre des mécréants. Allâh rétribua Iblîss, le punit pour avoir désobéi à ses ordres.

 

Il lui dit :

 

« Sors de là [du Paradis], car te voilà banni. » (Sourate al-Hijr V.34)

 

Iblîss demanda à Allah de lui accorder un délai et de prolonger sa vie jusqu’au jour de la résurrection. Allah exauça sa demande et lui dit :

« Tu es de ceux à qui ce délai est accordé, jusqu’au jour de l’instant connu. » (Sourate al-Hijr, v.37,38)

 

Cependant, lorsque Allâh exauça la demande d’Iblîss et réalisa son vœu, celui-ci ne remercia pas Allâh pour cette faveur; mais en revanche, il répondit au bienfait de l’ingratitude, et à la bienveillance par la non reconnaissance et le reniement.

 

Il dit :

 

« Puisque Tu m’as mis en erreur, dit [Satan], je m’assoirai pour eux sur Ton droit chemin, puis, je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart. Tu ne les trouveras pas reconnaissants. » (Sourate al-A’râf, v. 16,17)

 

Allah refusa à Iblîss Sa miséricorde, lui accorda un délai jusqu’au jour de la résurrection.

 

Il lui dit :

 

« Suis le chemin que tu as choisi et avance dans la voie du mal que tu as voulue. >>


« Excite par ta voix, ceux d’entre eux que tu pourras, rassemble contre eux la cavalerie et ton infanterie, associe-toi à eux dans leurs biens et leurs enfants et fais-leurs des promesses. » (Le voyage nocturne, v.64) et fais-les désirer des souhaits irréalisables, tu ne réussiras jamais à tromper ceux qui ont la foi saine, ceux dont j’ai fortifié la force d’âme parmi Mes adorateurs fidèles. Tu n’auras aucun pouvoir sur eux. Ils ne t’accorderont aucun soin ni ne feront attention à ce que tu diras. Or, puisque tu es résolu à les égarer et à les jeter dans l’erreur, tu seras sévèrement puni et terriblement rétribué. Ceux qui, parmi ceux-là t’auront suivi, de toi comme d’eux tous j’emplirai la géhenne. »

Les anges (al-Malâïka) se prosternèrent devant Adam (Paix sur Lui), avouèrent sa prédilection et se rendirent à l’évidence qu’il était supérieur à eux et plus proche d’Allah . Il se peut qu’ils se considèrent comme ayant probablement plus de compétences en matière de savoir, de connaissance et d’intelligence. C’est pourquoi Allah offrit à Adam (Paix sur Lui) une part de Son savoir, répandit sur lui Sa lumière, lui enseigna les noms de toutes les créatures puis le présenta devant les anges (al-MalâiTca) en disant :

« Informez-moi des noms de ceux-là, si vous êtes véridiques. » » (Sourate La vache v. 31)

 

Cette épreuve avait pour but de révéler leur faiblesse pour qu’ils se rendissent compte de leur négligence, alors ils comprendraient par la suite qu’Allah , par sa bonne raison, avait voulu qu’Adam (Paix sur Lui) fût le supérieur et le compétent, que son institution comme vicaire était digne d’être reconnue. Ils étaient restés stupéfaits devant ce défi. Ils n’avaient pas trouvé moyen de repousser cette vérité, alors ils déclarèrent leur faiblesse et reconnurent leur négligence :

« Gloire à Toi, nous n’avons de savoir que ce que Tu nous as appris ? Certes c’est Toi l’Omniscient, Le Sage. » ( Sourate La vache v.32)

 

Puisque Adam (Paix sur Lui) avait déjà reçu un savoir tiré du savoir infini de son Seigneur et imprégné par la lumière divine, Allah lui ordonna de leur annoncer ce qu’ils avaient échoué à connaître et de les éclairer sur ce qui était inaccessible à leurs facultés dans le but de mettre l’accent sur la supériorité d’Adam (Paix sur Lui) et de tirer au clair la raison de l’origine de son institution sur terre. Le vicaire d’Allah leur annonça ce qu’ils avaient ignoré.

Allah les interpella en disant :

« Ne vous avais-Je pas dit que Je connais les mystères des cieux et de la terre, et que Je sais ce que vous divulguez et de ce que vous cachez ? » (Sourate La vache v.33)

À ce moment-là, ils prirent connaissance de la supériorité d’Adam (Paix sur Lui), découvrirent le mystère de sa création et réalisèrent la raison {al hikmatu) initiant son institution comme vicaire. Allâh infligea à Iblîss un châtiment cruel. Il le priva de sa grâce et installa Adam (Paix sur Lui) et son épouse dans le Paradis.

Il signifia ceci à Adam (Paix sur Lui) :

« Évoque souvent Ma grâce car Je t’ai créé de Mon extrême prudence, sans défaut. Conformément à Ma volonté Je t’ai fait un être humain. J’ai insufflé en toi de Mon esprit et fait prosterner les anges (al-Malâïka) devant toi. Je t’ai offert généreusement une part de Mon savoir. Voilà Iblîss, Je lui ai fait perdre tout espoir en Ma clémence. Je l’ai Jugé maudit parce qu’il a désobéi à Mes ordres ; et voici la demeure éternelle, elle est une auberge et un séjour pour toi; si tu m’obéis tu seras récompensé par ma bienfaisance et éternel au Paradis ; mais, par contre, si tu renonces à cet engagement tu sortiras de mon Paradis et tu seras puni par mon feu. Puis n’oublie jamais qu’Iblîss est un ennemi pour toi et pour ton épouse, qu’il ne vous fasse pas sortir du Paradis sinon tu seras misérable. »

Allâh donna à Adam (Paix sur Lui) et à notre mère Eve l’autorisation de manger en toute sérénité, partout où ils voudraient, leur donna libre cours d’en cueillir les fruits qu’ils désireraient, mais il leur défendit de toucher à un seul arbre parmi tant d’autres. Pour éviter toute confusion à propos de cet arbre et éliminer le moindre soupçon, il le leur signala en le déterminant afin de supprimer le moindre soupçon qui pourrait s’infiltrer dans leur esprit. Il menaça de les mettre avec le nombre des injustes s’ils s’approchaient de cet arbre ou en goûtaient les fruits. Il leur promit d’élargir leurs moyens de prospérité s’ils évitaient de toucher à l’arbre prohibé. Il leur dit qu’ils n’auraient ni faim ni soif, qu’il préserverait leur nudité du dépouillement et les protégerait contre l’ardeur du soleil.

 

Il dit :


«
Ô Adam, habite le Paradis, toi et ton épouse, nourrissez-vous-en de partout à votre guise; mais n’approchez pas de l’arbre que voici; sinon vous seriez du nombre des injustes. (Sourate La vache, v. 35)

Tu n’y auras pas faim ni ne seras nu. » (Sourate Tâ-Hâ, v.ll8)

 

Adam (Paix sur Lui) habita le Paradis. Il se réjouit de tout ce qui s’y trouvait, profita de tout ce que les hommes peuvent désirer et de tout ce qui fait plaisir aux yeux. Il flâna probablement entre les arbres, jouit de l’ombre, cueillit les fleurs, mangea les fruits et se désaltéra avec de l’eau douce. Il partagea ce plaisir avec son épouse. Tous les deux vécurent ainsi longtemps, durée pendant laquelle ils puisèrent à une source abondante qui était celle de la joie. En l’occurrence Iblîss eut le cœur navré. Il lui fut difficile de voir jouir Adam (Paix sur Lui) et son épouse de toutes ces grâces alors que, lui, était exclu de la clémence divine loin du Paradis. Il prit une décision visant à détruire la vie heureuse d’Adam (Paix sur Lui)et à le priver de ces faveurs. N’était-il pas Adam (Paix sur Lui), lui-même, la cause pour laquelle Iblîss avait été congédié de son lieu élevé et exclus de la clémence et de la bonne grâce d’Allah , la cause à travers laquelle Allah avait révélé l’ingratitude et la méconnaissance d’Iblîss ! Qu’il avance pour se venger. Qu’il dénigre celui devant lequel on avait exigé qu’il se prosternât et duquel on avait exigé qu’il avouât sa supériori té. Iblîss pénétra dans le Paradis.

 

La sédition

 

Il s’adressa à Adam (Paix sur Lui) secrètement et avec méfiance, lui fit penser qu’il était sincère et un bon conseiller, s’efforça de l’influencer en usant de tous les moyens pour le convaincre et n’épargnant aucun effort pour réaliser son but. Iblîss manifesta sa sympathie envers Adam (Paix sur Lui) et son épouse, feignit d’avoir peur de voir se dissiper toutes ces faveurs.

 

Il dit :

 

« Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre que pour vous empêcher de devenir des Anges ou des Immortels. » ( Sourate al-A’râf, v. 20)

 

Lorsqu’il compris qu’Adam (Paix sur Lui) et son épouse avaient vu une mauvaise prédiction dans cet avis et qu’ils avaient tourné le dos à ses conseils en refusant de lui prêter une oreille attentive ou de faire attention à sa suggestion, il leur jura qu’il avait été un bon conseiller pour eux et qu’il ne cherchait pas à les malmener ni à leur causer du mal. Ce serment visait à confirmer sa bonne intention et sa sincérité. Il est probable qu’il ait beaucoup insisté, persévéré en son insistance, et qu’il se soit obstiné afin de les égarer. Il chercha à les séduire en faisant l’éloge de la bonne odeur, du bon goût et de la belle couleur de cet arbre. Alors ils succombèrent à la tentation, se laissèrent influencer par ses mots alléchants et ses promesses de miel. Ils suivirent le conseil d’iblîss et commirent le péché sous sa tentation. Lors qu’ils faillirent à leur devoir d’observer les commandements d’Allâh , Celui-ci les disgracia, les priva de Son Paradis.

 

Il leur dit :

 

« Ne vous avais-Je pas interdit cet arbre ? Et ne vous avais-Je pas dit que Satan était pour vous un ennemi déclaré. » (Sourate al-A’râf, v. 22)

 

Ils retournèrent vers le Seigneur repentants, regrettèrent leur erreur. Ils dirent:

« O Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas misé ricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants. » (Sourate al-A’râf, v. 23)

 

« Descendez, dit [Allah], vous serez ennemis les uns des au tres. Et il y aura sur terre séjour et jouissance, pour un temps. » (Sourate al-A’râf, v. 24)

 

Ils furent pris en pitié par Allâh qui leur pardonna cette faute. Leur âme se tranquillisa et trouva le repos. Un espoir s’infiltra dans leur esprit : rester dans le Paradis et y jouir de Ses richesses ! Allâh dévoila ce qui s’était déroulé dans leur esprit, dévoila leurs intentions et aspirations. Il ordonna à Adam (Paix sur Lui) et à son épouse de descendre du Paradis, leur annonça que l’inimitié entre eux et Iblîss serait pour toujours jus qu’à l’arrivée de l’heure, qu’ils se méfient de ses tentations.

 

Il dit :

 

« Descendez d’ici, (Adam et Eve., [Vous serez] tous (avec vos descendants) ennemis les uns des autres. Puis, si jamais un guide vous vient de Ma part, quiconque suit Mon guide ne s’égarera ni ne sera malheureux. » (Sourate Tâ-Hâ, v.l23)

 

Allâh fit en sorte qu’Adam (Paix sur Lui) ait un objectif dans la vie et un désir à rechercher. Il lui annonça que le temps de la sérénité et du repos total était terminé qu’après cette expulsion et ce dépouillement il connaîtrait une nouvelle période, un stade ambigu où il y aurait deux choix : Le chemin de la droiture et celui de l’égarement, la foi religieuse et l’ingratitude, la réussite et l’échec. Ceux qui suivront la bonne direction déjà établie et déterminée par Allâh ne craindront point l’égarement et la tentation d’Iblîss. Par contre, ceux qui n’invoqueront pas Allah et se détourneront obstinément du droit chemin vivraient une vie étriquée et seraient parmi ceux qui se sont écartés du droit chemin dans la vie ici-bas et dans la vie future, alors qu’ils s’imaginent faire une bonne action. Allâh, par Sa volonté, fit descendre Adam (Paix sur Lui) du Paradis pour mettre les hommes à l’épreuve et les sélectionner selon deux rangs : Ceux qui font œuvre pie et ceux qui agissent injustement.

 

 

 

 

bannerfans3295607.gif

 

 

 

  Voici le 1er épisodes de la série Histoires des Prophètes retraçant la création , la vie et la morte de notre Prophète Adam ( sws)

 

 

Histoires des Prophètes : Adam episode 1 p1

 

http://www.dailymotion.com/video/x6b476

 

 

 

Histoires des Prophètes : Adam episode 1 p2

 

http://www.dailymotion.com/video/x6bsje

 

 

 

Histoires des Prophètes : Adam episode 2 p1

 

http://www.dailymotion.com/video/x6c1j9

 

 

 

Histoires des Prophètes : Adam episode 2 p2

 

http://www.dailymotion.com/video/x6fe2o

 

 

 

08.jpg


2 réponses:

  1. louati écrit:

    merci pour tout ce que vous entreprenez pour nous inculquer le savoir et l’amour de notre belle religion

  2. Aldahir écrit:

    Merci fratternel à vous.

Laisser un commentaire

grenouilledebenitier |
traditionprimordiale |
minhadj alghouraba (cheikh ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ilyasse123
| Partageons Christ
| koki