Le mariage de A à Z

Le Mariage de A à Z

par Abou Houdeyfa, Abou Anas, Azouaj, Kabir

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube


Une réponse:

  1. Assia LH écrit:

    Salam aleïkoum….
    Je me présente : Chloe ou Assia , je suis convertie depuis 2 ans Hamdoulilah, par foi et par conviction.
    Depuis je fais de mon mieux pour évoluer dans la religion.
    Je me permet de vous écrire car en ce moment je suis très éprouvée et j’aurai besoin que vous m’éclairiez sur la situation….
    Je vous explique mon histoire….
    il y a 1 an et demi j’ai rencontré Mohamed, il est d’origine marocaine et habite la même ville que mois Liège.
    Bien vite après de longues conversations téléphoniques nous sommes tombés amoureux, nous avions envie de nous marier et de fonder une famille, de vieillir ensemble dans le droit chemin.
    En avril de l’année dernière il a donc tâté le terrain avec son père en lui disant à la rigolade : ‘j ai choisi qui je voulais pour épouse, c’est une convertie » la son père s’est fâché et a dis qu’il ne voulait pas de cette union.
    Face au refus de son père nous nous sommes donc  » séparés  » mais l’amour étant plus fort un mois après nous reprenions contact.
    Le 30 janvier 2012, Mohamed me demande si je veux être sa femme, il me dit qu’il va en parler à ses parents.
    Bien évidemment je lui répond oui, après ma conversion c’est la plus belle chose qui puisse m’arriver de m’unir a cet homme.
    Il en parle a sa maman qui dit qu’elle est d’accord MAIS qu,il ne faut pas poser la question à son mari car ça risque de le faire souffrir, car il n a pas souhaité ça pour son fils.
    Mohamed insiste pour que j aille parler avec sa maman, le 3 janvier, j y vais je tremble, j ai peur, et la j arrive chez eux, il y a sa maman et ses sœurs et la sa maman me regarde les larmes aux yeux en me disant qu’elle ne pouvait pas faire ça à son mari que ça allait le rendre malheureux, qu’on devait se quitter et que c’était un petit mal pour nous et un grand mal pour son mari.
    Je sors de la dépitée, je suis mal.
    Le lendemain j’arrive quand même à convaincre Mohamed de poser la question a son père , il le fait et la réponse fut un NON catégorique : selon lui les statistiques démontrent que les mariages entre un marocain et un converti sont voués à l’échec, et que de plus, toujours selon lui, les convertis ne font pas partie du peuple élu et ont une faille dans le cœur, qui fait que des qu’il y a un obstacle dans leur vie ils oublient l’Islam.
    Ces propos m’ont fait du mal, je me suis sentie rabaissée, moi que rien….
    Je n’ai pas choisi à naître Belge et a ne pas m’appeller Assia des la naissance :/
    Depuis Mohamed a décidé d arrêter de se battre, il m a dit qu’il avait tout fait, que j étais la première fille dont il parlait a ses parents et que c était une grande preuve d’amour, mais qu’il ne pouvait aller contre le refus de son père…je lui en veux car je ne comprend pas pourquoi il baisse si vite les bras… Il ne parle pas beaucoup avec son père et le craint beaucoup, Il irait même a l’encontre de l’Islam pour donner raison à son père.
    Je comprend que son père ait peur, qu’il veuille le meilleur pour son fils, mais pourquoi serais je moins bien qu’une marocaine? Pourquoi ne serais je pas pieuse car je suis née belge?
    Je ne veux pas lâcher l’affaire car tous les versets du Coran et les Hadith disent qu’on est tous égaux, qu’il n’y a pas de différences sauf la piété,,… Vous savez mieux que moi et DIeu sait mieux…je ne veux pas lâcher l’affaire car je trouve cette situation injuste et que c’est a l’encontre de l’Islam.
    Mohamed m’a dit que si par miracle son père venait a changer d avis il serait le plus heureux des hommes… Mais qu’il ne lui en parlerait plus…
    Moi je me dis que c’est justement maintenant qu’il faut se battre… mais il me dit que si son père ne veut pas c’est que Allah ne veut pas de ce mariage… À t il raison? Ou Allah met il justement notre patiente a l épreuve? Je en sais pas quoi penser…
    je ne sais plus quoi faire, me battre ou abandonner?
    J’invoque Allah tous les jours, je fais des dou3as, j’ai fais la priere de consultation et deux nuits après j’ai rêvé qu’on était son père, Mohamed et moi dans une voiture et que son père disait: pourquoi n as tu pas insisté avant? Et nous étions mariés …
    Je ne sais plus quoi faire…
    J’ai besoin de vos conseils, c’est pourquoi je me réfère à vous….
    Merci d’avoir pris la peine de me lire…
    Qu’Allah vous récompense.

Laisser un commentaire

grenouilledebenitier |
traditionprimordiale |
minhadj alghouraba (cheikh ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ilyasse123
| Partageons Christ
| koki