Zakat
Zakat

 

Zakat  zakat1

Un peu moins d’une centaine de versets du Coran ordonnent au musulman d’effectuer la Zakat, (Aumône en Français). Troisième pilier de l’islam, cette obligation religieuse continue de réglementer la vie sociale de bon nombre de musulmans de part le monde.

Tel qu’il a été instauré par le prophète Muhammad (PBSL) en l’an 624, l’esprit de la Zakat demeure aujourd’hui intact au sein de la communauté musulmane, et s’inscrit dans une dynamique de partage des richesses et de solidarité entre les hommes.

En plus du sens religieux, la Zakat peut jouer un rôle social important notamment dans l’équilibre des rapports entre les riches et les pauvres, alors que l’occident tente toujours de résoudre cette équation, surtout depuis l’avènement du « monde moderne » régi par l’économie de marché.

En se soumettant à Dieu, le musulman se doit ainsi d’être généreux et charitable envers ses pairs dans le besoin, ces derniers n’ayant pas reçu de Dieu la même faveur sur Terre que lui.

En voilà les buts, ils sont multiples :
– Purifier l’âme humaine de l’avarice, de l’avidité et de la convoitise.
– Permettre au plus pauvre de subvenir aux besoins élémentaires.
– Détacher le croyant du matérialisme de la vie d’ici-bas, qu’il soit aisé ou non.
– Rallier le coeur des fidèles à Dieu.
– Permettre la réalisation d’oeuvres d’utilité publique (mosquées, écoles, hôpitaux…).

Quelques versets :

« Soyez assidus à la prière, faites l’aumône, vous retrouverez auprès d’Allah le bien que vous aurez acquis à l’avance, pour vous même. » Sourate 2 : Al-BAQARAH (LA VACHE)

« Prélève une aumône sur leurs biens pour les purifier et les rendre sans Taches. » Sourate 9 : AT-TAWBAH (LE DÉSAVEU ou LE REPENTIR)

Quelques hadiths :

*Selon Abou Hourayra , le Prophète a dit : « L’aumône que l’on fait ne diminue en rien les biens dont on dispose. Dieu n’ajoute au serviteur indulgent que considération. Nul ne s’humilie pour Dieu sans que Dieu ne l’élève. »

*Selon ‘Adi Ibn Hatim , le Prophète a dit : « Préservez-vous du Feu, ne serait-ce qu’en faisant l’aumône d’une demi-datte ou, pour celui qui n’en a point, en prononçant une parole bienveillante. »


Laisser un commentaire

grenouilledebenitier |
traditionprimordiale |
minhadj alghouraba (cheikh ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ilyasse123
| Partageons Christ
| koki